Dis moi, jeune fille, jeune homme, quel est ton souhait le plus cher?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]

Aller en bas 
AuteurMessage
Fynn Lock

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25
Localisation : Dans mon lit.

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquant (Voix d'or)
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]   Mer 26 Jan - 16:21

C’était une triste journée, la pluie battait son plein, le ciel était d’un horrible gris et le tonnerre semblait être proche de faire son apparition. Il devait être une heure de l’après-midi lorsque notre jeune homme posa un pied à Paradise Host Club. Il faisait vraiment un temps merveilleux pour se rendre dans un lieu inconnu, pour et bien sans doute pour étudier puisqu’il s’agissait d’une école. Le jeune étudiant marchait le long du trottoir, les rues étaient étrangement calme et rien ne semblait pouvoir déranger ce silence. Un doux et merveilleux silence qui semblait à l’oreille du jeune homme comme une tendre mélodie, un hymne à la pluie,. Cela lui donnait étrangement l’envie de chanter, mais peut-être fallait-il éviter « Singin' In The Rain ». Le ridicule ne tue pas, mais on ne sait jamais!

C’est donc ainsi que commença l’arrivée de Fynn dans son nouvel environnement, un environnement qu’il n’avait jamais côtoyer auparavant et qu’il trouvait terriblement ennuyeux. Il bailla puis s’étira de tout son long avant de redresser la lanière de sa sacoche et de reprendre sa route. Il n’avait que l’esquisse d’ pour se diriger et malheureusement pour lui, l’eau ça mouille. Et son plan recouvert par la pluie torrentielle, l’encre avait coulé et les informations s’étaient effacées. Mais l’étudiant ne semblait pas en être plus affecté que ça. Un large sourire éclairer son visage et il sifflotait joyeusement comme si de rien n’était. Peut-être avait-il eu le temps de mémoriser le plan, ou peut-être pas, mais cela lui importer peu.

Il marchait le long du trottoir, apercevant tout les deux mètres un restaurant quelconque ou encore un cinéma. En résumé un tas de lieux où il n’avait pas encore les moyens de se rendre, la dure réalité de la vie en sommes. C’est certainement pour ça que son ventre se mit à grogner, la faim commençait à se faire entendre et pour ne rien n’arranger il n’avait rien à manger. Il réfléchit un long moment tout en marchant, que pouvait-il bien faire contre la faim qui le tenailler. Il hésitait entre un petit vol rapide ou demander la charité? Non, aucune des deux solutions ne le satisfaisait. Il s’étira de nouveau et poussa un long soupir avant d’apercevoir un petit groupe face à lui.

D’un seul coup d’œil il pouvait les classer dans la catégorie des Délinquants, et certainement de ceux que l’on manipule facilement. C’est ainsi qu’il s’approcha d’eux, toujours aussi souriant, un regard étrangement calme et confiant. Avec un peu de chance il pourrait leur faire les poches sans qu’ils ne le remarquent.

« -Salut! »

Les délinquants se retournèrent et l’ignorèrent pleinement, ce qui ne sembla pas perturber notre jeune homme qui poursuivit tout aussi calmement avec toujours ce même sourire.

« -Je peux vous proposer un jeu? Ou plutôt devrais-je dire, un petit pari? »

Un sourire des plus malicieux éclaira l’espace d’un instant son visage pendant que les jeunes gens se mettaient d’accord sur ce pari et les enjeux. L’un d’eux, celui qui semblait être le « chef » s’approcha et m’exposa leur décision.

« -Qu’est-ce que tu veux si jamais par le plus grand des hasard tu gagnais? »

Fynn se contenta tout simplement de rire joyeusement et lâcha.

« -Tout ce que vous avez…..de mangeable! »

Les jeunes Délinquants se mirent à rire et acceptèrent tout en se demandant si ce type n’était pas fou. En contre partie, s’il perdait, il devrait obéir à leur ordres sans rechigner et c’est ainsi que le petit groupe le conduisirent doucement vers l’ancienne gare, là où se déroulerait ce petit jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami Mûto

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 16/09/2010

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquants
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]   Mer 26 Jan - 18:29

Le jeune Yami trainer dans les rues les plus sombre et les plus dangereuses. Peut à peut il savais fait une petite rumeur. De quoi, il défier les plus grandes brutes pour aider en ceux qu’il en avais le besoin. Malgré qu’il utiliser pas la violence, il se fessais respecter par beaucoup de gens. Mais il ne se venté pas de cela, il voulais justes faire sa vie et aider les autres.

Aujourd’hui, il partie à son lieux de travaille à mis temps. Quand il était partie le ciel était gris mais il pleuvait pas. Quand il quitta son lieux de travaille, Yami remarqua alors qu’il pleuvait des cordes. Il regarda le ciel est soupira, il aller à nouveau se tremper. En effet, s’était pas avec sa petite veste bleu qui aller lui tenir bien chaud. Bref, les mains dans les poches il se mis à marcher le long des rues. Le regard coller au sol il était plonger dans ses penser.

Puis il alla vers l’ancienne gare, il n’avais pas envie de retourner chez lui. Il préférais se baladé dans la ville. Est l’ancienne gare était un de ses lieux préféré. Il marcher les mains dans les poches, quand une phrase lui attira énormément son attention. « Je peux vous proposer un jeu? » Yami redressa la tête et regarda vers cette phrase, qui utiliser la même tactique que lui pour avoir quelque choses? Son regard s’attira sur un homme est des délinquants. Il écouta discrètement leur conversation. Quand il ricana au nez de la personne qui venais de les défier. Yami qui as toujours l’envie d’aider les autres, et de se mêler de se qu’il ne le regarde pas. S’approche d’eux les mains dans les poches. D’un ton très calme et grave il dit:

« On ne tue pas la peau de l’ourse sans l’avoir tuer. Si je serais vous je ne rigolerez pas si vite.. »

Les délinquants arrêta de rigoler, il regarda le nouveau arrivant. L’un d’autre eux dit à son chef;

« C’est Yami Mûto, il paret qu’il défier les brutes à des jeux complètement fous et très dangereux pour aider les autres. »
« Tu connais ma façon de procédé je suis flatté! » Dit Yami en souriant provocateur. « Ecoutez-moi bande de lâche. Faire un jeu plusieurs contre un c’est pas très juste. Laissez moi participé au jeux.. » Dit Yami en les provoquent. Leur chef répondis donc en ricanant:

« Est qu’est-ce-que tu nous donne si tu perd? »

Yami souria. Ils avaient mordu à l'hameçon tros facilement. Yami sortie de sa poche quelques billet:

« L’argent que j’ai sur moi. Mais je prévient on jeu à un de mes jeux! »

Les délinquants rigola leur chef leva un sourcils et dit au jeune égyptien:

« Ta pas peur de te baladé avec cette argent. »
« T’en fait pas pour moi, je sais me défendre. Alors vous accepter? Ou vous prenez la fuite comme des lâches?! »


« Mais dit moi Yami, avec cette argent tu peut t’acheté de quoi mangé. Pourquoi veut tu qu’on te donne de la nourriture alors?! »
« Qui vous à dit que je jouer pour mes bien personnel?! »


Le chef fut surpris, il regarda le jeune homme qui venez de le défier en premier. Yami soupira légèrement est fini par dire:

« Bien, vue que j’ai de l’argent et toi un couteau voilà le jeux. On dois poser le tat de billet sur notre main. Avec l’autre, on plante le couteau pour prendre des billets. Celui qui en as le plus a gagner. Bien sur il ne faut pas blesser notre main. »

Les délinquants, essayer de raisonné leur chef. Disant que Yami était complètement fous, et qu’il jouer vraiment à des jeux très dangereux. Pris de panique, le petit groupes pris jambe à leur cou laissant derrière eux toute leur provision. Le chef, ne tarda pas à suivre sa bande laissant sa provision derrière lui. Yami souria légèrement il arrangea son argent. Et murmura:

« Bande de lâche.. »

Il jeta ensuite son regard violet sur le jeune homme..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sid-groupe-fan.forumdediscussions.com/index.htm
Fynn Lock

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25
Localisation : Dans mon lit.

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquant (Voix d'or)
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]   Jeu 27 Jan - 18:27

    Fynn avait convaincu les jeunes gens de jouer avec lui à ce petit jeu. Il savait déjà qu'il ne perdrait pas, il ne pouvait perdre aussi simplement. Il était même certain de sa victoire, car même s'il perdait, il garderait toujours l'illusion de sa victoire et personne mis à part un autre magicien ne pourait comprendre toute l'intelligence et toute la malice de son petit tour. Il esquissa un fin et invisible sourire, l'enthousiasme que provoquer cette situation lui faisait oublier sa faim. Cela faisait si longtemps, tellement longtemps. Ce sentiment, cette sorte d'adrénaline qui s'emparrait de lui. Il avait envie de rire, de rire face à ces jeunes si stupide et inconscient. C'est à cet instant qu'un type plutôt étrange fit son apparition. J'esquissais un petit sourire, il avait vraiment une drôle de coiffure, mais peut-être ne fallait-il faire aucun commentaire là dessus.

    D'un autre côté, malgré son originalité cette coupe était plutôt cool à regarder. Certes il ne tenterait pas l'expérience sur lui, mais ce n'était pas moche. Le jeune étudiant observa cet inconnu sous tout les angles. C'était sans aucun doute un Égyptien, Fynn était passé en Égypte deux mois auparavant. Ne me demander pas pourquoi, mais il y avait séjourné quelque jour avant de reprendre son étrange voyage. Le jeune homme se reconcentra sur cette discussion. Il semblait que l'Égyptien ait une certaine réputation. C'était donc lui aussi un joueur et il jouait à des jeux dangereux. Fynn leva un sourcil lorsque le jeune inconnu tenta de lui venir en aide. Mais, il n'avait en aucun cas besoin d'aide. Après tout, c'était lui qui avait défié les petits délinquants. Et personne n'avait dit que c'était un contre tous.

    "-Mmmm..."

    Il n'eut pas le temps d'ouvrir ses lèvres que le chef du petit groupe s'était fait piégé par la provocation du défenseur des pauvres, non, des autres. C'était bien ce qu'avait dit l'autre type, il affrontait les brutes pour aider les autres. Fynn l'observa, il avait perdu l'intérêt qu'il avait épprouvé et la faim revenait au grand galop. L'étudiant commençait à avoir faim, sa faim le rendait sourd et aveugle. Il perdit sa concentration et un tas de plats passa rapidement dans son esprit. Il avait faim, et peu importe qui aurait le dernier mot. Dans tout les cas il comptait bien récupérer de la nourriture. Et pas gratuitement, il n'acceptait pas la pitié. Lorsqu'il sortie de ses pensées il ne restait devant lui que l'Égyptien et un tas de nourriture. Il passa une main dans ses cheveux et bailla, puis observa l'inconnu qui venait de lui voler sa distraction du moment. Il le fixa et esquissa un sourire, il avait les yeux violet lui aussi.

    "-Bien, alors je suppose que c'est avec toi que je vais jouer."

    Le jeune homme commençait à perdre patience, enfin, son estomac perdait patience. La faim commençait à prendre le pas sur sa raison. Il ne voyait plus qu'une chose, cette personne était entre lui et sa nourriture. Il s'étira, ses muscles lui faisaient mal et ses articulations le brûlaient. Sans doute les premiers signes de la vieillesse. Il reposa son regard sur l'inconnu, comment avait-on dit qu'il s'appelait? Yamu?

    "-Mmmm....Fynn, je m'appel Fynn."

    S'il ne se souvenait pas du prénom de cette personne. Cela ne voulait pas dire, que celle-ci ne pouvait pas le lui donner. Et qu'elle meilleur façons que des présentations en bonne et du forme. Fynn sourit et lui présenta sa main pour une poignet amicale. Il avait encore oublié sa faim et peut-être était-ce mieux ainsi. Même s'il n'avait pas encore abondonner son idée de jouer.

    "-Pourrais-tu me rappeler les règles de ton jeu? J'avoue ne pas avoir tout écouté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami Mûto

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 16/09/2010

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquants
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]   Jeu 27 Jan - 21:19

Le jeune égyptien était content d'avoir faire fuir les petits délinquants qui se croyez si fort. Cependant, se douter bien que la personne qui avais aider devais avoir faim. Sinon pourquoi jouer un jeu contre de la nourriture? Yami ne fessais que fixer le jeune homme avec son regard violet. D'ailleurs il avais remarqué qu'ils avaient tout les deux la même couleurs de yeux.

Il écouté le jeune homme, mais resta silencieux, il avais comme perdu sa langue. Il le laissa se présenté. C'est vrais qu'avec tout sa il s'avait pas présenté devant le jeune homme. Il le regarda sourire, alors qu'il lui présenta sa main. Yami la regarda les mains dans les poches. Il eu un moment d'hésitation qu'il ne montra pas. A vrais dire, il avais pas envie d'avoir un coup bas. Il savais pas si il lui serrais la main il aller pas avoir un mauvais coup. Après tout il pourrait vouloir son argent.

Oui, Yami était du genre à tros se méfier des gens. Mais après quelques secondes il sortie sa main de sa poche pour aller lui serrais d'une très grande gentillesse mais tel qu'un homme quand même.

" Je m'appelle Yami.. Yami Mûto."

Doucement il lui lâché la main et remis la siennes dans sa poche. Il regarda le jeune homme avec méfiance. Il avais tendance d'aider les gens mais de se méfier après. Car il se précipité tros et ne savais jamais vraiment qui il aider. Est il est vrais que ce qui l'avais attirais s'était le fête qu'il veut jouer à un jeu. Et il fut encore plus surpris quand ce dernier lui rappela son jeux. Il ne lui fallu pas beaucoup de temps pour comprendre. Qu'il tenais à jouer, il devait surement pas vouloir cette nourriture si facilement. Ce qui était en tout son honneur. Yami ramassa la nourriture et le mis à l'abri. C'est pas bon, si c'est tremper. Cependant, quelques choses le tracassé. Pourquoi tenais t-il temps à jouer à un jeu si dangereux? Il pourrait perdre l'usage de sa main..

Yami se rapprocha doucement les mains dans les poches, il fonça les sourcils. Il était posé il réfléchissait à se qu'il venait de dire. Après quelques seconde il fini par ouvrir la bouche et dire:

" Pourquoi tien tu à jouer à mon jeu? Ces lâches son partie, moi j'ai pas de nourriture sur moi. Que veut tu, si tu gagne? Et qu'esque j'aurais si c'est moi qui gagne? Je suis pas du genre à jouer pour avoir quelques choses de quelqu'un. Je préfère apporté mon aide. Mais je comprend que tu veut pas avoir cette nourriture si facilement. J'en suis désolé si mon intervention ta dérangé. Si tu veut vraiment jouer, j'accepte. Cependant.."

Il arrêta et repris son souffle, il savais pas pourquoi mais il sentait que se jeune homme n'était pas très bien honnête. Il avais un 6eme sense pour savoir ce genre de choses. Il savais qui était bon ou mauvais, mais vouloir jouer un jeu dangereux alors qu'il avais la nourriture à porté de main. Était bizarre, à moins qu'il était sur de gagner? Mais si s'était le cas, comment aller t-il faire? Le menacer pour qu'il le laisse gagner? Ou autrement de pas très honnête?

" Je ne sais pas, si tu est bien honnête au jeux. Comment te faire confiance?!"

Oui, Yami n'était pas du genre à faire confiance si facilement. Malgré qu'il accepterais n'importe quand à aider quelqu'un. Il le regarda de ses yeux violet les mains dans les poches. Le jeune égyptien n'était pas du genre à refuser un jeu non plus. Mais il n'avais pas très envie de perdre la vie, ou son argent qu'il avais sur lui. Surtout que s'était une partie de sa paye. Et Yami avais un grand poing faible. Il n'utiliser pas la violence, il aimer provoqué et faire des jeux, mais quand il s'agissait de relation physique de bagarre. Yami perdais tout ses moyens. Yami avais déjà eu à faire à des gens qui n'avait pas était honnête dans ces jeux. Même certain qui voulais le tuer, Yami qui ne voulais pas utiliser la violence, s'en avais sortir avec quelques mal. Cependant, il refuser porté le petit doigts sur quelqu'un. Surement à cosse des horreurs qu'il avais vue quand il était jeune. Yami mis alors son pieds gauche en avant. Dans l'ancienne Égypte mettre le pied gauche en avant devant un pharaon était signe de respect. Lentement, il pencha le haut de son corps pour s'incliné devant le jeune homme.

" Fynn, je suis désolé si je tes interrompu dans ton jeu. J'ai simplement voulu te donner un coup de main. Cependant, j'admets que je suis du genre à toujours me mêler de se qui ne me regarde pas. Je te présente mes excuses. Je voie pas pourquoi devront nous nous affronté. Je ne veut rien de ta procession. Avoir apporté mon aide ma suffit. Cependant, si tu tien vraiment à jouer contre moi, honnêtement ou pas. Peut-importe j'accepte. Mais à condition que si je gagne tu me donne rien. Si je perd je te donnerais mon argent sa te va?"

Il se redressa lentement, Yami prenais énormément de risque. Si il perdais, il aller sacrifier la moité de sa paye. Mais il aimer le dangé, il ne savais pas si il était honnête ou pas. Si il les sera facile de le battre, car se jeu joue, beaucoup sur les nerfs. La peur, et le stresse prend vite contrôle des joueurs et abandonne souvent de peur de se faire mal. Yami qui as beaucoup moins peur arrive à tenir jusqu'a que son adversaire abandonne. Cependant, il ne savais pas comment lui aller réagir et c'est se qu'il lui fessais peur. Il avais un tros beau sourire pour être franc. Mais peut-être qu'il se méfier tros.

"Le jeu, et simple, on met sur le dos d'une main l'argent. De l'autre tu dois planté le couteau, dans les billets. Tu dois prendre au moins un. Celui qui en as plus à gagner. Bien sur tu dois pas faire de coup vache, genre essayer de blesser ton adversaire ni blesser ta main.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sid-groupe-fan.forumdediscussions.com/index.htm
Fynn Lock

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25
Localisation : Dans mon lit.

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquant (Voix d'or)
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]   Dim 30 Jan - 16:28

Fynn se trouvait partager entre son envie de manger et celle de s’amuser, et en réalité les deux étaient bien plus mêler que ce que l’on pouvait croire. Il se demandait si ce qu’avait dit les délinquants qui s’étaient enfuit était vrai ou si ce n’était encore que de simples rumeurs sans fondements. Il observait ce jeune homme avec curiosité et aussi une pointe de joie car cela faisait un moment qu’il n’avait pas pu parler avec quelque un en dehors des délinquants qui venaient de filer. Contrairement à Yami, Fynn lui avait une confiance aveugle en tout le monde. Malgré son histoire et sa confiance bafoué par le passé, il continuait à avoir foie en les personnes qui croisaient son chemin. Après tout ce n’était pas parce qu’une personne vous avez trahis et gâcher la vie que l’on devait en vouloir à la terre entière.

Le jeune étudiant n’était pas du genre à faire des coups bas, même s’il trichait il le blesserait jamais une autre personne ou du moins, pas de son plein grés. Et cela se voyer sur son visage, il était presque toujours souriant et son regard dégageait assez de bonté pour ne pas le trouver effrayant ou même malhonnête. Pourtant le jeune homme face à lui semblait être méfiant, cela ne se voyait peut-être pas pourtant Fynn avait une sortes de sixième sens pour sentir que quelque chose clocher. Et là il sentait bien que le jeune homme face à lui ne lui accordait aucune confiance et au fond c’était tout à fait naturel. Après tout il ne se connaissait pas et ce qui était étrange était la façons qu’avait Fynn d’adresser la parole à tout le monde comme s’il s’agissait de ses amis. Il lui serra chaleureusement la main tout en l’écoutant et en mémorisant son prénom cette fois-ci.

« -Enchanté, Yami! »

Le jeune homme aux cheveux mauve souriait toujours et attendait que le jeune égyptien termine de déplacer la nourriture. Il voulait vraiment jouer, son voyage jusqu’à Paridise avait été long et il voulait se dégourdir les mains et ça tombait bien puisque le jeu était censé se jouer avec les mains! Fynn avait déjà joué à un jeu comme celui-ci et il avait eu affaire au roi des tricheur. C’est ainsi qu’il avait eu la main transpercer et si le jeune homme face à lui avait bien observé le jeune homme il l’aurait lui aussi remarqué. Une gigantesque coupure qui traversait pratiquement sa main, il devait y avoir facilement une bonne dizaines de points de sutures. Et puis surtout, l’étudiant n’avait peur de rien et ne craignait en aucun cas de perdre l’usage de sa main. Il n’avait plus peur de grands choses et c’était en grande partie pour ça qu’il faisait partie lui-même des délinquants.

Bien sûr il y avait aussi sa manie à faire les poches des passants, mais cela il pouvait encore se retenir. Il observait toujours l’égyptien puis celui-ci commença à lui parler essayant sans doute de lui faire changé d’avis. Fynn sourit c’était vraiment amusant comme certaine personne pouvait plus s’inquiéter pour les autres que pour elle-même. Cette personne était vraiment quelqu’un de bien, mais elle n’avait pas encore saisie à quel point Fynn n’avait pas toute sa tête lorsqu’il s’agissait de nourritures et de jeux.

« -Tu as toujours la nourriture que les enfants ont laissés en partant! Et puis si tu gagne tu pourras demander ce que tu veux, tant que c’est dans mes possibilités. Et oui, je veux vraiment jouer! »

Fynn se mit rire doucement.

« -C’est ton jeu, c’est toi qui a inventé les règles. Comment veux-tu que je triche? Je pense que ce devrait plutôt être moi qui te dise ça. »

Après tout c’était vrai, il ne connaissait pas ce jeune homme et qui nous dit que son jeu n’était pas truqué? Mais le jeune délinquant à l’appétit d’ogre lui faisait confiance comme il faisait confiance à presque tout le monde. Et contrairement à ce que pensait Yami à cet instant, Fynn n’était pas quelque un de violent même s’il avait un physique assez imposant. Il était bien au contraire quelque un de très doux et de naturellement gentil. Il écouta une fois de plus les paroles du jeune égyptien et sourit encore un peu plus.

« -Si ça t’amuse, mais avec ton argent tu devras m’acheter à manger! »

Fynn se fichait totalement de l’argent tout ce qu’il désirait était se remplir le ventre pendant qu’il le pouvait encore et de s‘amuser un peu par la même occasion. C’est ainsi qu’il écouta les explications du jeune homme tout en souriant. Puis après un moment il esquissa un nouveau sourire et demanda.

« -Tes billets vont être troués ça ne te pose pas de problèmes? »

Il attendit un moment et rajouta.

« -Tu peux commencer? Juste pour que je vois un peu comment ça marche. »
Il sourit encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami Mûto

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 16/09/2010

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquants
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]   Dim 30 Jan - 21:43

Le jeune égyptien, ne cesser de regarder le jeune qui était en face de lui. Il n'avais beau aider, il ne pouvais s'empêcher d'être méfiant envers lui. Il avais du mal à lui accorder sa confiance. Et à son goût il souriait trop, il venais de lui expliqué les règles du jeux. Lui montrant bien que le jeu était assez dangereux, mais sa n'avais pas l'air de faire peur à Fynn. Le contraire, Yami avais imprécision que sa l'amuser. Soie, il avais un sang-froid hors du commun. Soie, ce jeune garçon était le roi des tricheurs. Ce qui expliquerais pourquoi il n'avais pas du tout peur, et avais une grande confiance en lui. Mais une fois de plus, Yami le juger sans vraiment le connaitre. Tros méfiant de nature.. C'est vrais peut-être qu'on fond ce garçon n'était pas si mauvais que cela.

Ce qu'il trouver de bizarre aussi. C'est qu'il avais imprécision qu'il lui avais accorder sa confiance. Pourtant Fynn ne le connaissais pas, et pourtant.. Il lui parler rigoler comme si il se connaissais depuis toujours. Yami l'observer avec méfiance, les mains dans ses poches. Il avais bien l'air décidé de jouer le jeu coute que coute. Peut-importe se qu'il pourrait lui arriver après. Il lui dit ensuite, qu'il avais de la nourriture ce que ces lâches avais laisser derrière eux. Et que si c'est lui qui gagner il pourra lui demander ce qu'il veut. Et qu'il le fera si c'est dans ces moyens. Yami lâcha un petit "Mmh" fonçant les sourcils le regard méfiant. Il le regarda rigoler, alors qu'il lui dit ensuite, que s'était son jeux, que s'était lui qui avais inventé les règles.

Il lui demanda comment il pouvais donc triché. Et que s'était plus à lui à demander cela. Yami fonça les sourcils. Qui avais parler de triche? C'est lui qui l'avais dit tout seul. Donc avais t-il l'intention de triché? Après quelques secondes le jeune égyptien fini par ouvrir la bouche et dire ses quelques mots. Il compté prouvé son innocence.

" J'ai jamais dit que tu compté triché. Et je peut te l'assurais, que mon jeux et plus le honnête. Fynn, je ne triche jamais. Et c'est pas aujourd'hui que je commencerais. Je t'en fait le serment, je vais me battre contre toi honnêtement. Sans triche, je te le promet. L'honneur de mes parents sont en jeux !"

Oui, ses parents, lui avais appris beaucoup de coutume égyptienne. Être honnête, est ne jamais triché que se soie dans un jeux ou dans la vie. Était une règle importe dans la famille. Et Yami suivais les coutumes de ses parents à la lettre. Sa façon à lui, de leur prouvais de où ils étaient. Qu'il les aimes, et qu'il honorais leur coutumes jusqu'à sa mord. Yami ferma ses poings et baissa la tête, s'était un passage de sa vie encore douloureux pour lui. Mais très vite il se repris, il alla prendre un petit carton et le mis à l'abri. Il se mis à genoux en face et invita son adversaire à s'assoir en face.

" Bien, je vais donc commencer.. T'en fait pas pour mes billet, il seront encore utilisable."

Il posa sa main sur le carton, et mis les billets sur le dos de sa main. De l'autre il pris le poignard il le serra dans sa main. Il l'avais déjà jouer plusieurs il peut y arriver. Il avala sa salive, il respira doucement, il contrôler son stresse et ses nerfs. Doucement il planta le couteau, il leva ensuite. Il regarda, dix billet pas mal pour un début. Il pris les billets qu'il avais récolté, avant de prendre le couteau par la lame avec deux doigts et le tendis à son adversaire:

" A toi à présent.."

Fini t-il de dire en enlevant les billets de sa main... Le jeune égyptien regarda son adversaire, il remarqua alors qu'il avais une cicatrice à sa main. Aurais t-il déjà jouer à se jeux? Yami fonça les sourcils, il avais l'air d'avoir une jolie marque. Sa ne pouvais être qu'un jeux de se genre qui as pu lui faire cela. S'était donc peut-être pour cela, qu'il n'avais pas l'air tendu quand il lui avais expliqué le jeux. Car il aurais déjà jouer? Sûrement.

Bref, le jeux continua et il fût assez serrais. Yami était fort à se jeu et il ne compté pas perdre. Est durant tout le jeux, Yami se bat honnêtement sans triché. Comme il avais fait le serment à Fynn. Cependant, ils étaient dans une ancienne gare ou beaucoup de délinquant si trouver. Et Yami fût déconcentrais quelques secondes par des hurlements d'une jeune femme. Ces hurlements lui rappelais quand il avais entendu ses parents hurler car il brûler vif dans leur maison. Yami regarda la jeune fille crier, mais apparemment elle arriva à s'enfuir quelques secondes après. Yami reposa donc ses yeux sur sa main qui avais les billets, de l'autre le poignard. Il tremblé légèrement, sûrement à cosse d'avoir était perturbé par ces hurlements.

Il planta le couteau, il sentie une douleur, mais ne prêta pas attention. Il avais arriver à prendre trois billets. Il n'en rester plus beaucoup, quand il retira les billets de sa main, il remarqua qu'un liquide rouge couler sur sa main. Yami fonça les sourcils et sera ses dents. Il laissa sortir un petit gémissement genre: "Argn!" Il venais de se blesser. Il savais couper la main, cela voulais dire qu'il avais perdu le jeux. Yami était très en colère intérieurement contre lui même. C'était une faute de débutant. Il savais laisser déconcentrais et savais blesser. Cependant, Yami était bon joueur. Il baissa la tête acceptant sa défaite:

" Je vient de me blesser, j'ai perdu le jeux. Mes félicitations."

Dit-il de sa voix grave. Le jeune égyptien se redressa, il posa son pied gauche en avant signe de respect. Et s'inclina devant le vainceur. Les poings fermer, alors que le filer de sang sur sa main blesser continuer de couler. S'était sa celui qui ne perdais jamais à ses jeux? Il avais honte de lui. Il n'osa pas regarder Fynn dans les yeux, il dit simplement:

" Je tiendrais ma parole, si tu veut pas la nourriture de ces lâches. Laisse moi t'en acheté comme il se dois.."

Hors jeux: Voilà, j'espère que ça va. Que je tes laisser de la marge pour jouer ton personnage dans le jeux. Et que mon rp te va. ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sid-groupe-fan.forumdediscussions.com/index.htm
Fynn Lock

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25
Localisation : Dans mon lit.

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquant (Voix d'or)
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]   Jeu 3 Fév - 20:46

Fynn esquissa un sourire aux paroles de l'égyptien, car pour lui il était claire que lorsqu'on parlait de jeux et de malhonnêteté cela revenait souvent à la tricherie, mais il n'en dit rien. Il avait l'habitude des personnes qui se méfiaient, lui même à une époque lointaine avait été comme ça. Mais maintenat tout cela était du passé, il avait bien compris que ce genre d'attitude était totalement inutile. Il se contenta donc de rester là et de sourire, il trouvait cette façon de vouloir comme se justifier ou plutôt essayer de prouvé qu'il allait ou comptait tricher. Le seul problème c'est que le temps passait et que Fynn changeait de comportements au fil des secondes.

Le jeune homme face à lui semblait être quelqu'un d'honnête et son instinct lui disait la même chose. Il l'écouta sans l'interrompre, il ne dit rien et se contenta de l'observer. Il observait chacune de ses réactions, chacun de ses gestes, toute sa concentration était posé sur Yami.Celui-ci lui jura sur son honneur qu'il ne tricherait pas, peut-être allait-il un peu loin pour un simple jeu. Pourtant Fynn aimait ça, cela rendait cette partie des plus intéressante.Il observa le jeune égyptien qui sembla l'espace d'un instant perdu dans de vieux souvenirs. L'étudiant commença à préparer l'espace de jeu et se prépara à débuter la partie.

Là encore, Fynn ne dit pas un mot et laissa les choses avancer par elles même. Le jeune égyptien débuta la partie et réussi à prendre dix billets. Fynn pencha la tête sur le côté et se mit à baillé.Il commençait à s'ennuyer le pauvre, il esquissa un sourire et prit place face à Yami. Il déposa les billets sur sa main et frappa presque aussitôt les billets. Il en prit seulement huit et redonna le poignard à l'égyptien. La partie se poursuivit ainsi un long moment. Puis vint alors le tour de l'égyptien et une suite d'événements s'enchainèrent à la suite les uns des autres. Et Yami commit une erreur qui lui fit perdre la partie. Mais Fynn n'appréciait pas ce genre de victoire seulement il avait trop faim pour se plaindre.

"-Nan, j'ai pas très faim, garde ton argent."

Il avait menti, mais c'était une façon comme une autre de rendre le résultat comme une égalité et pas comme la défaite de Yami. Il s'étira et récupéra la nourriture qu'avaient laissés les délinquants puis commença à manger avec une vitesse incroyable. Puis au milieu il s'arrêta et observ l'égyptien.

"-Tu veux te joindre moi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami Mûto

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 16/09/2010

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquants
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]   Mar 15 Fév - 13:30

Le jeune égyptien, n'était vraiment pas fière de lui. Il avais commis une erreur de débutant. Jamais le jeune égyptien savais fait déconcentrais comme aujourd'hui. Mais sûrement, que c'est car la période ou les parents de Yami savais fait assassiné. Approché et que le jeune égyptien était un peu plus sensible que d'autre. Mais comme son père lui dirais, c'est pas une excuse. Il devais assumais sa pitoyable défaite. Il aurais pu évité cela si cette jeune femme n'aurais pas hurler comme cela. Mais s'était pas la faute de cette dernier, Yami ne pouvais que s'emprendre à lui même. Il mis une main dans sa poche et l'autre blesser la laissa le long de son corps. Il détourna le visage, il n'osa pas regarder Fynn. D'ailleurs se dernier lui avais dit qu'il garde son argent qu'il n'avais plus faim. Mais il était pas d'accord avec lui, et il en était sur que son ventre ne l'était pas non plus. Puis après quelques minutes il se tourna pour le regarder enfin. Ce dernier avais fini par prendre la nourriture des lâches pour le mangé d'une vitesse incroyable. Il souria légèrement, il devais vraiment avoir faim. Mais il ne travailler pas? Il n'avais pas de maison? Pourquoi avais t-il faim à ce poing? Toute ces questions lui brûler les lèvres à ne pas lui demander.

Puis, après quelques minutes Fynn arrêta et lui demanda si il voulais se joindre à lui. Yami souris s'était gentil de sa part. Mais il pouvais mangé lui si il avais faim, il en était pas sur pour lui. Sans dire un mot il se tourna et commença à partir abandonnant le jeune Fynn. Enfin abandonner sa c'est pas sur, Yami est un vrais pot de colle quand il veut aider les gens. Il partie juste au magasin le plus proche, et décida tout de même d'acheté quelques gourmandises. Mais il ne savais pas quoi encore. Il regarda et vue une tarte à la fraise. Mmh s'était tellement bon cela, et savais plein de sucre. Bien pour satisfaire le ventre de l'affamer. Il acheta cela, et des gâteaux de toute sorte. Il ne connaissais pas ces goûts alors il pris un peu de tout. Puis il revient dans l'ancienne gare avec la tarte au faire, et un sac ou il avais des paquets de gâteaux de toute sorte. Il espérais que le jeune Fynn était encore là. Quand il le trouva il lui tendis la tarte au fraise.

" Tien, je sais pas si tu aime alors je tes pris un peut de tout. Et une tarte au fraise avec plein de sucre prés à être engloutie dans ton ventre. Fynn je connais la famine enfin.. J'ai connu il as très longtemps. Et tu me la fera pas à moi, alors ne me dit pas que je les gardes car tu n'a pas faim, je te croirais pas. Si tu veut pas le mangé maintenant garde tout sa pour plus tard. Mais tu prend et tu discute pas."

Dit-il en souriant gentiment. Oui, Yami était un homme de parole. Et finalement il commença à baisser sa garde envers lui. Il n'avais pas vue qu'il avais triché durant le jeux. Si il as triché il est très douer car il n'a rien vue. Et plus de temps passé plus il se disais qu'il pouvais lui faire confiance. Peut-être qu'il se tromper.. Enfin seul le temps lui dira.

" Fynn, pardonne moi de ma curiosité. Mais pourquoi est tu si affamé? Tu ne travaille pas? Tu n'a pas de chez toi? Pourquoi est tu dans cette situation?"

Est oui, un autre défaut du jeune égyptien était sa curiosité. Il aimer tout savoir. Alors il était du genre à posé des questions. Il espérais qu'il n'avais pas forcée le jeune garçon avec ces questions.

(hors jeux: Désolé il est cour. Et vraiment désolé d'avoir mis tout se temps à y répondre :$ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sid-groupe-fan.forumdediscussions.com/index.htm
Fynn Lock

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25
Localisation : Dans mon lit.

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquant (Voix d'or)
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]   Mar 22 Mar - 15:13

Fynn laissa Yami s'en aller sans dire un mot, sans tenter de l'arrêter o encore même le retenir d'une quelconqe façons que ce soit. Il ne dit rien l'observant s'éloigner de plus en plus, l'observant du coin de l'oeil jusqu'à que sa silhouetter disparaisse, jusqu'à qu'il soit bien trop loin pour que l'on puisse le voir à l'oeil. Une fois qu'il eut disparu Fynn se permi d'observer dans la direction qu'il avait emprunter pour partir. Son regard semblait un peu sombre, son expression neutre.Puis il lâcha sans rien ajouter par la suite:

"-Je n'aurais même pas eu le temps de lui demander mon chemin..."

C'est ainsi qu'en l'absence de Yami, Fynn resta là où il se trouvait ne sachant trop où aller. Le temps s'était calmé et le soleil illuminait l'ancienne gare. Toute cette lumière laissait apparaître de nouveaux jeu à Fynn. Les railles étaient attirante, il y avait tant de possibilités à mettre en oeuvre. Puis un vieux panneau d'affichage et une vieille horloge qui ne marchait plus très bien. Fynn attrapa sa sacoche et en sorti une bombe (pas un explosif mais une bombe à peinture). Il entreprit d'escalader le mur comme il pouvait, manquant d'ailleurs à plusieuirs reprises de tomber. Puis il se mit à faire plusieurs grafiti, le premier représentant Alice et son lapin puis un second représentant un plat de fraises. Et un troisième et dernier où était représenté un beau jeune homme aux cheveux d'un rouge vif presque sanglant. D'ailleurs le regard de ce troisième personnage faisait froid dans le dos, c'était un regard à la fois froid avec comme une sorte d'étincelle brillant dans ses prunelles magnifiquement représentait.

"-Pas mal !"

Dérrière lui un homme, non un jeune homme qui faisait plutôt âgé l'observer. Un petit groupe armé de toute sortes d'objets attendaient en silence. Ils semblaient tous possèder un minimum de savoir faire en matière d'art, enfin, d'art de rue. L'homme qui lui avait adressé la parole le rejoint grimpant au mur comme s'il avait été l'un de ces super héros que les enfants aiment, Spider man, par exemple. Il l'observa et se mit à complèter son dessin, rajoutant un visage et des mains à son plat de fraises puis une reine de coeur qui poursuivait Alice et enfin il s'arrêta sur le dernier dessin.

"-Il ne m'est pas famillé, une connaissance à toi?"

Fynn ne rigolait plus comme avec les deux autres dessins, il lâcha tout simplement.

"-Mon frère..."

L'homme lev un sourcil, ses cheveux blond scintillaient au soleil et son regard d'un magnifique bleu ciel brillait presque autant. Il desescalada le mur suivit par Fynn et lui envoya un morceau de papier puis tout en riant il disparut son petit groupe dérrière lui. Fynn ne colmprenait pas grand chose, tout ce qu'il savait, c'est qu'il risquait d'avoir sans aucun doute quelque problème ici. Il observa le morceau de papier où était inscrit un numéro de téléphone et le froissa avant de le remettre dans sa poche.

"-Que des problèmes à l'horizon..."

C'est ainsi qu'il poursuivit sa visite de l'ancienne gare jusqu'à ce que l'égyptien réapparaisse, une tarte entre les mains. Fynn avait reconnu l'odeur des fraises et n'écouta pas vraiment Yami, il ne retint qu'une chose "c'était pour lui.". Il lui fit son plus beau sourire et lui "arracha" la tarte aux fraises des mains.Il l'observa un long moment et esquissa un gigantesque sourire.

"-Yami, considère toi comme mon ami à partir d'aujourd'hui."

Fynn releva son visage toujours éclairé par un irresistible sourire.

"-J'ai utilisé tout mon argent pour venir ici!"

Il se mit à rire d'un air penaud puis resta devant sa tarte l'observant simplement, profitons de cet instant presuqe magique dans un lieu où régnait la magie.

(C'est moi qui m'excuse, je risque de mettre du temps entre chacune de mes réponses! ^^"")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La faim justifie les moyens. [Yami Mûto]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tyrannia] La faim justifie les moyens
» JOAO LIVEN THERON. ‡ la fin justifie les moyens
» La faim justifie les moyens
» La faim justifie les moyens [Belinda A. Goldsmith]
» La Faim Justifie Les Moyens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paradise Host Club :: Quand on arrive en ville... ♫ :: Ancienne gare-
Sauter vers: