Dis moi, jeune fille, jeune homme, quel est ton souhait le plus cher?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un jour de repos. [ PV: Jia-Li + Une personne si elle veut se joindre à nous. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yami Mûto

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 16/09/2010

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquants
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Un jour de repos. [ PV: Jia-Li + Une personne si elle veut se joindre à nous. ]   Dim 3 Oct - 22:27

    Yami Mûto un jeune étudiant de ‘’Paradis Host Club’’, âgé de 19 ans. Devais la vie à un jeune touriste qui l’avais trouver le jour ou ses parents son mort. Il savais que sans lui, il ne savais pas comment ça aurais pu finir dans sa vie. C’est grasse à cette personne qui avais eu la bonté de le prendre, et de le ramener avec lui. Cependant, il était inscris à Paradis Horst Club. Il ne se sentais, pas comme chez lui. Il avais du mal à faire sa place. Il était toujours seul, et n’oser pas vraiment aller vers les autres. Il savais pas pourquoi, il n’avais simplement pas envie d’aller importuner les gens de sa présence. Tout simplement, car il risqué de les ennuyer. Oui, il n’était pas bavard. Enfin bref. Les jours suivais, et Yami devais survivre à la vie de tout les jours. Ce qu’il adorais le plus, s’était aller au Mac Donald. Oui, il adorais aller mangé un bon hamburger, des frites et un bon coca. Un repas de gosse aller vous me dire. Mais s’était son petit pécher mignon allons dire.

    Il aimer tellement ça qu’il était devenu un des plus grand fidele du Mac Donald de la ville. Peut de temps après, Yami eu l’idée d’essayer de faire un petit mi-temps en temps que serveur la bas. Au moins ça pourrais lui faire, un peu d’argent pour lui. Il pourra s’acheté un peu se qu’il veut. Est le patron, ne lui a pas fallu beaucoup de temps pour accepter. C’est vrais, un Mac Donald à toujours besoin de personnel. Tout aller bien pour Yami.. Enfin aujourd’hui, il n’avais pas cour, et s’était son jour de repos. Mais c’est pas pour ça que Yami aller faire la grasse matinée. Non à 6 h du matin, le jeune garçon se leva. Il alla prendre sa douche, puis s’habilla. Aujourd’hui il était avec son ensemble qu’il mettais presque tout le temps. Son pantalon bleu, son t-shirt noir moulant. Sa veste bleu, son collier ra de cou. Ses bracelet, ainsi que son grand collier qui descend jusqu’à son ventre. En forme de pyramide à l’envers. Un cadeau que ses parents lui avais donner.

    Est pour finir ses chaussures noir. Voilà il était prés. Il alla voir au miroir se mettre ses cheveux en pique comme il le faut. Voilà il était prés. Il se regarda quelque longue seconde, puis alla s’assoir sur son lit. Il resta quelque seconde là as rien faire. Il décida ensuite d’aller prendre son petit déjeuner dans un bar. Il pris un peut d’argent sur lui, il le mis dans sa poche. Puis partie dans un petit bar. Il s’assis sur le tabourrais. Puis commanda un croissant et un café au lait. Il mangea tranquillement son petit déjeunée. Alors qu’un jeune homme s’assis à coté de lui. Mais Yami ne fessais pas vraiment attention. Ce dernier commença alors à l’aborder. Le jeune blondie commença à le regarder, il répondis à sa curiosité gentiment. En posent une question ou deux de temps à autre. Il avais l’impression qu’il fessais perdre son temps au jeune inconnue.

    Puis ce dernier fini par payer et partir. Yami le suis du regard. Il se demander quesqu’il avais pris à lui parler comme ça. Peut-être qu’il voulais juste discuté un peu, l’histoire de faire passé le temps. Enfin bref, Yami paya à son tour et commença à partir les mains dans les poches. Il n’aimer pas être enfermer dans l’école. Donc il décida d’aller en ville et visité les magasin ou autre. Même si il n’aller rien prendre. Alors qu’il était en direction de la ville, il passa devant une ruelle pas très sur. Il marcha la tête droite est les mains dans les poches. Alors que l’homme qui l’avais aborder le suivie discrètement. Alors qu’ils étaient bien enfoncé dans la ruelle, l’homme le pris par derrière. Il enroula son bras autour du cou de Yami et le serra assez fort.

    « Donne-moi ton fric! Et toute suite!»

    Ah voilà, il l’avais aborder, pour tester le terrain. Voir si s’était une proie facile pour le voler. Yami fit un petit sourire. Si il croyez qu’il était faible, car il était pas à l’aise en conversation, il avais tout faux. Yami se baissa, et fit basculer l’homme en avant. Puis il le pris par le cool, son regard était droit, ferme il ne montrais pas qu’il avais peur. Le contraire, il était presque provocateur.

    «Tes mal tomber avec moi! Si tu veut mon fric tu va devoir me battre !»

    L’homme se défit, il se releva puis montra ses poings. Il était prés. Yami éclata de rire, provocateur. Il le regarda toujours aussi sur de lui.

    «Non, pas besoin de tes poings le couteau que je voie fera très bien l’affaire. Je déteste utiliser les poings.»

    Le mec, ne compris pas tros. Il donna le couteau à Yami. Ce dernier le pris et s’agenoux il posa l’argent sur son autre main de libre.

    «C’est simple chaqu’un d’entre nous, devra planté le couteau dans le fric. Celui-qui en as le plus gagne, et prend tout le reste. Tu dois en prendre au
    moins un et sans te faire mal à la main. Ok? Très bien je commence.»

    L’homme ne compris pas ou il voulais en venir. Pourquoi faire se genre de jeu. Enfin bref, l’homme as bien voulu jouer. Cependant, il voyer qu’il perdais. Alors quand s’était son tour, l’homme donna un coup de couteau sur Yami. Le jeune blondinet eu un mouvement de recule. Mais la lame toucha quand même sa joue, prés de son œil gauche. Ou il eu une entaille fine. Il commença à saigner très légèrement. Yami se redressa est lui donna tout de même un coup de poing dans l’estomac, en lui disent:

    « Tes qu’un traître ! »

    Puis Yami partie en gardant son argent. Il regarda l’heure, il était déjà 11h45. Il devais penser à quesqu’il aller faire à mangé. Il ne savais pas quoi se faire, alors il décida d’aller mangé au Mac Donald. Il partie alors en direction du Mac Do. Puis quand il arriva, il alla s’installer à une table..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sid-groupe-fan.forumdediscussions.com/index.htm
Jia-Li Hisaora

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Un jour de repos. [ PV: Jia-Li + Une personne si elle veut se joindre à nous. ]   Sam 9 Oct - 15:48

[HRP : Pardon pour le grand retard ! je suis désolée mais je ne pouvais pas répondre avant ! j'espère que cela t'ira !]

Une main sort des draps. Un gémissement de protestation se fait doucement entendre. La main cache les paupières fermées agressés par le soleil matinale. Le corps se tourne dans l’autre sens pour empêcher les rayons de lui faire mal. Peine perdue. Le soleil avait décidé qu’il était l’heure pour cette personne de ce lever. Il accentua donc ses rayons et la personne soupira doucement. Elle ouvrit un œil prudent, puis un deuxième. Des yeux magnifiques et rares. Des yeux améthystes le plus pur. La personne bailla un instant avant de s’asseoir doucement sur le lit. C’était une fille au vu de ses courbes voluptueuses, somptueuses. Cette jeune fille chercha à tâtons quelque chose sur sa table de chevet et ne tarda pas à les trouver. Ses lunettes. Elle les plaça sur son petit nez adorable et s’étira tel un chat.

Elle posa peut de temps après ses pieds nu sur le dallage de la chambre. Elle se leva et regarda par la fenêtre dont le rideau n’était pas tirer. Elle avait oublié hier au soir de le faire. Il allait faire beau et chaud aujourd’hui, elle en était presque sur cependant, ses pensées dérivèrent sur son père à l’hôpital, sur sa mère décédée, sur elle-même aussi. Elle se détourna très vite. Elle était habillée d’un soutien-gorge blanc léger et d’une culotte tout aussi légère avec, au dessus, une robe de chambre blanche, légèrement transparente, légèrement moulante et courte laissant apprécié ses courbes aux yeux de ceux qui auraient pu la voir de sa fenêtre. Elle prit de quoi ce changer dans son armoire puis alla à la salle de bain pour prendre une douche.

Après un long moment, elle sortit de la salle de bain, habillé d’une jupette courte, lui arrivant au dessus des genoux, d’une chemise blanc à manche courte avec du noir près des bouton et au bord, près de la fin de l’arrêt des manches. Elle mit aussi une petite cravate jaune légèrement défaite qu’elle mit dans sa chemise dont elle venait ouvert un bouton, laissant entrevoir un décolleté qui pourrait être plongeant si elle ouvrait le second bouton tant elle avait une poitrine généreuse. Elle mit également ses deux éternel bracelet et la voilà en marche pour le réfectoire.

Elle croisa quelques élèves qui se retournèrent vers elle, la matant ainsi sans vergogne. Indéniablement, elle était belle. Très belle même si elle n’en jouait que lorsqu’elle était au club d’hôte. Elle s’attabla seule, comme d’habitude et mangea tranquillement son petit-déjeuner avant de sortir de l’école puisque aujourd’hui il n’y avait pas cours et que, exceptionnellement, elle ne travaillait pas. Elle marcha dans les rues, s’arrêtant pour regarder de temps en temps pour regarder les vitrines de certains magasins mais elle repartait toujours sans rien acheté car c’était trop cher. Elle devait faire attention à ses finances car elle vivait seule, elle devait payer l’hôpital pour son père, l’emplacement de la tombe de sa mère et en plus son école. Elle avait déjà penser à prendre un second petit boulot et elle en cherchait un qui ne soit pas trop contraignant. Elle ne voulait pas aller au McDonald mais si elle n’avait pas le choix, elle le ferait …

Il commença à ce faire tard et bientôt midi sonna. Elle commençait à avoir faim. Elle hésitait entre retourner à l’université ou aller manger quelque part. Elle voulait profiter un peu du dehors et décida de manger dehors. Elle regarda les restaurant et grimaça légèrement devant le prix qu’ils affichaient. Elle les dédaigna donc tous et se retrouva devant le McDo’. Elle soupira. C’était le moins cher. Elle y entra et commanda quelque chose à manger. Bon, évidemment, ce n’était pas très équilibrer mais elle n’avait pas le choix. Elle paya ce qu’il fallait et alla s’installer à une table. Quelques instants plus tard, alors qu’elle mangeait, des garçons vinrent l’accoster, un regard pervers dans les yeux. Elle les regarda froidement et les ignora. Un garçon aux cheveux en pic s’était installé à la table d’à côté. Elle leur demanda de partir mais, ils n’en firent rien. Un garçon lui prit le poignet et la força à se relever. Elle grimaça de douleur. Un des gars vient se coller à elle comme de la glue et elle dit, tandis qu’il commençait à lui toucher la poitrine :

« Vous n’êtes que des goujats ! Laissez-moi tranquille ou j’appelle la police ! »
« On ne te laissera pas tranquille ma beauté, tu semble si doué dans le domaine de la séduction qu’on se dit que tu le serais peut-être dans le domaine du sexe hum ? »
« Vous n’êtes que de pauvre crétins et je n’aime pas les gens comme vous ! Veuillez me relâcher ! »

Le gars écrasa ses lèvres contre les siennes pour l’embrasser de force. Jia-Li, puisque c’était son nom, commençait à s’énerver et mit un coup de pied bien placer dans les bijoux de famille de son agresseur qui relâcha ses lèvres et se plia en deux tandis que l’autre riait tout en resserrant son emprise sur son poignet. Elle avait largement de quoi les battre mais elle s’était promit de ne pas le faire en public. Elle ne le voulait pas. Elle grimaçait de plus en plus de douleur. Personne n’allait donc l’aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami Mûto

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 16/09/2010

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquants
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: Un jour de repos. [ PV: Jia-Li + Une personne si elle veut se joindre à nous. ]   Dim 10 Oct - 19:48

[Hors jeux: Se n'est rien et oui il est super. Très bon choix pour que Yami vient vers toi x) ]

    Le jeune Mûto avais poser son coude, à sa table, il avais poser sa joue sur sa main. Alors qu'il regarda l'extérieurs. Il s'occuper tranquillement de ses affaires, il attendez qu'un serveurs vient lui prendre sa commande. Il savais déjà se qu'il voulais prendre. C'est alors qu'il entendis des ricanements pervers. Yami lâcha un petit "Hum." Et tourna sa tête vers la table à coté pour voir la scène. Il regarda quelque instant sans rien faire. Puis fonça les sourcils de la façon qu'il traiter cette jeune fille. Ces garçon ne connaissais pas la politesse, et il était grand temps que le jeune Yami mettre ses idiots à leur place.

    Pousser, par son caractère à toujours aider les autres. Au péril de sa vie et à en prendre lui aussi. Il se leva, prenant de sa main son verre d'eau. Il alla vers eux et tapota l'épaule de l'agresseur de la demoiselle avec son index. Ce dernier se tourna vers lui, et sans crier garde il lui jeta le contenu de son verre d'eau sur le visage. Celui-ci grogna et dit:

    - Je vais t'apprendre à te mêler de se qu'il te regarde pas !

    Dit-il en giflant le jeune homme. Yami fut surpris, il s'attendais pas à qu'on le gifle. Il lui lança un regard sur de lui, déterminant voyant bien qu'il compté aider cette demoiselle dans cette situation.

    « Et moi je vais t'apprendre à maltraiter une jeune femme! Ta mère ne ta pas appris la politesse. Laisse moi le plaisir de te l'apprendre. »

    Dit-il en lui prenant par l'épaule le fessent tomber en le tirent vers le bas, et en lui fessent un croche pieds. Ce dernier tomba, après avoir lâcher la demoiselle. Yami en profita pour se mettre en face de la demoiselle, pour la protéger de tout geste suspect de l’agresseur. D’ailleurs qui se releva quelque secondes plus tard. Il regarda Yami mécontent. Mais le jeune Mûto n’avais pas fini avec lui. Il compté bien lui faire payer le geste qu’il avais fait. Oui, Yami n’était pas du genre à se laisser faire. Malgré qu’il pouvais se montrais timide quand il était en compagnie ou en conversation avec quelqu’un.

    - Oh d’accord, on joue les héros hein?!

    Dit-il en voulant lui donner un coup de poing. Yami le vu venir, et recula forçant la demoiselle de reculer aussi sinon il risque de se faire un câlin involontaire. Puis se rapprocha de l’agresseur, pour pas que la demoiselle prend le coup de poing à sa place. L’agresseur quand à lui avais lancer son bras son poing fermer à toute vitesse vers Yami. Mais le jeune égyptien eu juste un recule de tête pour l’évité. Il lui pris le poignet et le passa dans son dos. L’agresseur gémissa de douleur. Alors que l’autre qui avais reçus un coup de pied très mal plaçais se releva doucement.

    - Espèce d’hérissions ! Si tu voulais tirais un coup avec qu’elle il faillais nous le dire. On t’aurais laisser t’amuser avec qu’elle un peut !

    Yami n’aimer pas ces paroles, et lui serra plus le poignets. Il dit alors d’une voix grave et sèche.


    « Comparais à vous ! Je ne pense pas qu’a ma petite personne. Vous êtes que des pervers ! Avais vous penser une seconde à ce que cette jeune femme peut ressentir d’être traiter comme un objets sexuel ! Vous êtes que des lâches ! Assez maintenant ! On c’est assez donner en spectacle. »

    Il le lâcha méchamment et retourna vers la demoiselle, il se plaça en face d’elle. Yami regarda les gas se mètres à coté. Le jeune égyptien sortie ensuite son portable. Il le lança en l’air avant qu’il atterrisse dans sa main.

    « Assez jouer. Je vais mettre fin à cette partie ! » Oui, Yami prenais souvent la vie comme un jeu. S’était plus facile plus lui. « Je vais appeler un pion dans la partie qui va vite mettre fin à votre petit jeu de lâche. La police. Et essayé de toucher encore cette jeune femme! Et je me montrais moins gentil que maintenant! »

    Il ouvris son portable, et commença très lentement à faire le numéro. Doutant bien, qu’ils allèrent partir comme des lâches qu’il sont. D’ailleurs c’est se qu’il fut, car il n’avais plus d’autre choix. Il ne pouvais pas s’amuser avec la jeune fille. Car Yami la protéger, et si il rester il aurais à faire au policier. Yami souria en voyant les gas partir à toute jambes. Des vrais lâches. Il mis son portable dans sa poche, puis se tourna enfin pour regarder la demoiselle.

    « Vous n’avais rien? Je suis désolé de m’avoir donner un spectacle devant vous. »

    Dit-il en positionnant son pied gauche en avant. Tout en inclinant le haut de son corps. Pour s’incliner façon égyptienne devant la demoiselle.


[Hors Jeux: J’ai commandé tes agresseurs, j’espères que sa te dérange pas. Et j’espères que le rp te va ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sid-groupe-fan.forumdediscussions.com/index.htm
Jia-Li Hisaora

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Un jour de repos. [ PV: Jia-Li + Une personne si elle veut se joindre à nous. ]   Lun 11 Oct - 16:23

Elle aurait pu largement se défaire de ces gorilles mais, elle ne voulait pas créer de problème sachant que si son patron entendait parler de ce qu’il s’était passé, il là virerait et, elle ne pouvait pas ce permettre cela. Cependant, elle ne pouvait pas les laisser faire. Les hommes comme eux là dégoûtaient, leur toucher, leur regard, leur sourire, tout montrait la perversité qui les habitaient et elle ne supportait pas cela. Pourtant, étant hôtesse à son université, elle devrait y être habitué à être toucher, seulement, ce n’était pas le même toucher, c’était plus doux alors que là, c’était plus comme un viol de son intimité …

Bref, elle commençait à s’énerver et donna un coup dans les « bijoux de famille » d’un des hommes et, quelques instants plus tard, le deuxième se prit de l’eau en pleine figure. Elle reçu quelques éclaboussure mais, rien de bien méchant. C’était un jeune homme qui avait fait cela. Un jeune homme qui avait l’air bien frêle comparé à eux mais, elle savait bien qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. Elle le regarda, une légère nuance de soulagement, de remerciement dans les yeux. Lui au moins il était courageux !

Mais, l’homme mouillé qui là tenait toujours prit très mal cela et le gifla ce qui surprit tout les badauds qui s’étaient agglutinés autour d’eux ainsi que le jeune homme lui-même. Cependant, il se reprit très vite et grâce à croche-pied et à une bousculade, Jia-Li fût libre. Elle se massa le poignet. Cet abruti avait serrer fort, elle avait mal ! Pendant qu’elle faisait cela, il se mit devant elle. Derrière ses lunettes, elle le regardait toujours aussi étonnée bien que très heureuse qu’on l’ai aidé et s’apprêtait à lui dire que cela allait à présent lorsque l’autre pervers revient à la charge. Il recula et elle en même temps, il était presque l’un contre l’autre, elle essayait de ne pas le toucher pour qu’il est de la marge au cas où il lui fallait un peu de place.

L’autre qu’elle avait mit K.O dans coup mal placer se releva et il parla vulgairement. Elle fronça les sourcils mais là encore, elle ne pu rien dire car il prit de nouveau sa défense. Puis, il se tourna vers elle, sortit son portable et le lança dans les airs. C’était risqué ça quand même, cependant, il atterrit dans sa main comme si de rien n’était et il leur fît peur en leur parlant de la police. Oui, vraiment, c’était des lâches car ils partirent en courant et la foule s’écarta. Le jeune homme la regarda et lui demanda :

« Vous n’avez rien? Je suis désolé de m’avoir donner un spectacle devant vous. »

Il eu une drôle de façon de s’incliner, cependant, elle répondit à son inclination bizarre par celle des Japonais et dit :

« Non, je n’ai rien, c’est grâce à vous, je vous en remercie. Vous n’avez pas mal à votre joue ? C’est de ma faute si vous avez fait cela … j’en suis désolée ! Que puis-je faire pour vous remercier et pour vous demandez pardon ? »

Elle remarqua soudain une petite coupure qui avait l’air récente. Elle leva sa main et la posa dessus tout doucement et ajouta :

« Vous êtes coupé ! »

Elle se tourna, prit dans son sac à main un pansement après avoir fouiller à l’intérieur et le posa sur sa blessure puis elle dit :

« Venez, asseyez-vous avec moi si vous le souhaitez ! »

Elle s’installa à sa place et croisa les jambes, attendant le jeune homme. Qui sait, peut-être avait-il faim et voudrait-il manger ? Dans ce cas, elle lui paierait le McDo’ !

[HRP : Merci et puis ton RP me va très bien ! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami Mûto

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 16/09/2010

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquants
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: Un jour de repos. [ PV: Jia-Li + Une personne si elle veut se joindre à nous. ]   Lun 11 Oct - 21:05


    Yami se redressa légèrement, il regarda la jeune femme. Il regarda autour de lui, il travailler également ici. Et il se demander si son élan de courage n’aller pas pesais sur le patron. Il continuer de regarder la demoiselle, le remercier. Oh elle n’avais pas à la remercier, il aimer aider les gens. Est les personnes comme eux, il ne supporté pas les hommes qui ose se comporté ainsi avec des femmes. Puis elle lui demanda si il n’avais pas tros mal à sa joue. Oui, elle était encore un peu rouge. Il n’était pas aller doucement. Mais Yami avais déjà vu pire dans sa vie. Qu’une simple gifle. Ses marques de fouet au dos, en fessais la preuve.

    « Non, ça ira. N’aillez crainte, j’ai déjà vu pire que cela. Un sourire de votre part, vous savoir que vous aller bien et que vous risqué plus rien désormais. Me suffit largement. Je ne suis pas venu vous aider pour que vous me donner quelque chose ou autre. »

    Lui dit t-il de sa voix grave. Oui Yami était comme ça. Jamais à demander quelque chose en retour. Il aimer aider les autres, s’était plus fort que lui. S’était aussi de sa personnalité, d’écrasé des lâches comme ces hommes. Il aurais voulu leur faire payer plus. Les mètres bien à leur place pour qu’il ne sorte plus jamais. Mais il n’avais pas oublier qu’il était dans un endroit publique. C’est alors que la jeune femme remarqua que le jeune égyptien s’avais couper. Ah oui, s’était en arrivant, quelqu’un voulais de son argent. Mais bien évidament, Yami n’était pas du genre à se laisser faire.

    « Oh, oui. Mmh, se n’est rien c’est un gas qui voulais mon argent mais je.. »

    Il ne pu finir sa phrase, car il sentie le contact de la peau de la jeune fille contre sa joue. Il la regarda les yeux grand ouvert, très surpris. La bouche entre ouverte. Il avais également quelque marque de rougeur sur ses joues. Un comportement tout à fait différent qu’il avais tout à l’heure. Oui quand il s’agissait d’aider quelqu’un. Rien ne lui fessais peur. Mais quand il s’agissait d’un contact physique avec quelqu’un. Il pouvais se montrais tout à fait timide. En effet, à son passé il n’avais pas eu beaucoup de contact physique avec ses parents. Et avais presque oublier se que s’était. En cas question amoureux, il se refuser d’être en couple avec qui que soie. Car il se mettais dans la tête, que personne en l’aimera. Car il était tros solitaire.

    C’est alors qu’il vue que la demoiselle se tourna vers son sac. Il leva un sourcils pencha légèrement la tête. Quesqu’elle aller faire? Yami était un garçon très curieux, et aimer tout savoir. Un défaux certe. Mais sa fessais partie de sa personnalité. C’est alors qu’il vue qu’elle revener vers lui avec un petit pensement. Il souria timidement, quel touchante attention. Il ferma l’œil ou il avais la bléssure en dessus. Et regarda de l’autre la demoiselle lui mettre se petit pensement. En gardant ses rougeurs. Quand elle termina il lui murmura un petit « Merci » timidement.

    Puis elle lui annonça de s’assoir avec qu’elle si il le voulais.
    Yami hocha légèrement de la tête. Avant de la remercier à nouveau. Il passa ses jambes sous la table puis fini par s’assoir. Il croisa les jambes et les bras et la regarda de ses yeux violet. Voilà.. Yami ne savais pas quoi dire. Il baissa la tête il avais l’air d’être plonger dans ses penser. Et s’était le cas, après quelque secondes, il redressa la tête pour regarder la demoiselle. Il se demander comment elle s’appeler. Et vue que le jeune égyptien, ne pouvais pas rester sans apaiser sa curiosité. Il fini par ouvrir sa bouche et prononcer:

    « Puis-je s’avoir votre nom demoiselle? Pour ma part, je me présente. Je m’appelle Yami Mûto, je suis origine égyptien. Je suis enchanté de faire votre connaissance. Puis-je vous demander une faveur? Je sais qu’on se connais pas, mais j’insiste à que vous me tutoyer. »

    Dit-il de sa voix grave, la regardant de ses yeux violet perçant. Yami avais en effet, un regard très captivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sid-groupe-fan.forumdediscussions.com/index.htm
Jia-Li Hisaora

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Un jour de repos. [ PV: Jia-Li + Une personne si elle veut se joindre à nous. ]   Mer 13 Oct - 20:44

Un jeune homme l’avait sauvé de ces deux abominables hommes, ces pervers qui là dégoûtait encore rien qu’en y repensant. Elle se sentait un peu coupable de la claque qu’il avait reçu car, s’il n’était pas venue à son aide, il ne l’aurait pas reçu … C’est pourquoi elle lui demanda si tout allait bien. Sa réponse la fît légèrement sourire :

« Non, ça ira. N’aillez crainte, j’ai déjà vu pire que cela. Un sourire de votre part, vous savoir que vous aller bien et que vous risqué plus rien désormais. Me suffit largement. Je ne suis pas venu vous aider pour que vous me donner quelque chose ou autre. »

Serait-il entrain de la draguer ? Elle n’en savait rien mais en tous les cas c’était flatteur. Cependant, aucune rougeur ne parcouru son visage qui était redevenu impassible comme d’habitude. On pensait ainsi, à cause de son visage, qu’elle était une fille très froide, difficilement approchable et pourtant, elle était populaire même si elle restait solitaire et qu’elle n’avait pas d’amis(es) connu. Néanmoins, elle le remercia en penchant légèrement le buste en avant, sans mot dire, il ne fallait pas lui en demander trop tout de même …

Elle remarqua par la suite qu’il avait une coupure et il lui répondait quand elle passa une main sur cette coupure. Il là regarda étonné. Quoi ? Elle avait fait un geste qu’il ne fallait pas ? En plus, il s’était arrêter en pleine phrase et elle n’aimait pas les phrase inachevé, c’est pourquoi, elle lui demanda tout en farfouillant dans son sac :

« Une personne voulait votre argent mais vous … ? Finissez votre phrase, cela m’intéresse … »

Elle se retourna vers lui. Pour lui faciliter la tâche le jeune homme ferma son œil et elle déposa doucement le pansement neutre sur la coupure. Bon, ce n’était peut-être pas ce qu’il y avait de plus sexy mais au moins, il ne saignerait plus et puis, un pansement neutre valait mieux qu’un pansement avec des lapins dessus non ? Il là remercia et elle eu un nouveau sourire, toujours aussi discret.

Elle alla s’asseoir à sa table et l’invita à faire de même. Il sembla réfléchir un instant avant d’accepter. Ils restèrent quelques instants silencieux car ni l’un ni l’autre ne savait comment commencer une conversation apparemment. Jia-Li, dans un autre temps, aurait su faire mais … plus maintenant … Finalement, il là regarda de nouveau et parla :

« Puis-je s’avoir votre nom demoiselle? Pour ma part, je me présente. Je m’appelle Yami Mûto, je suis origine égyptien. Je suis enchanté de faire votre connaissance. Puis-je vous demander une faveur? Je sais qu’on se connais pas, mais j’insiste à que vous me tutoyer. »

Elle l’écouta jusqu’au bout puis prit la parole :

« Je me nomme Hisaora, Hisaora Jia-Li, je suis métis, moitié-japonaise, moitié-chinoise. Enchanté également Mûto-kun. J’accepte à condition que tu en fasse de même car, je n’ai dix-neuf ans … »

Elle remonta ses lunettes le long de son nez. Ils avaient les mêmes yeux violets bien que ceux de Yami semblaient plus foncé que les siens. Elle aimait bien les yeux qui sortait de l’ordinaire donc, elle aimait bien ses yeux et ceux de Yami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami Mûto

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 16/09/2010

Carte d'identité
Groupe (pour les hôtes/hôtesses précisez si humain ou non ): Délinquants
Orientation sexuelle ::

MessageSujet: Re: Un jour de repos. [ PV: Jia-Li + Une personne si elle veut se joindre à nous. ]   Jeu 14 Oct - 15:30

Yami avais couper sa pharse quand il avais remarqué que la jeune demoiselle toucher sa joue. Car sa l'avais mis légèrement mal à l'aise. Loin l'idée que sa l'avais déplus. S'était un contact très agréable. Mais il ne s'attender pas à qu'elle le touche. Alors qu'il ne se connaise pas. Et au premier vue d'oeil, le jeune égytien en jugent. Que s'était simplement, une fille pas timide. Contrairement à lui, quand il sachie de sentiment ou contact. Bref, il n'avais pas fini sa pharse et la demoiselle ne se gêna pas pour lui rappeller. Ajoutent qu'elle était interraiser à entendre la suite. Lentement les lèvres du jeune égyptien s'étira pour afficher un large sourire.

Il avais compris que tout les deux avais un poin en commun. Elle avais l'air d'aimer qu'on finise se qu'on dit. Et lui aussi, car sinon sa éveille sa curieusité. Et il ne peu pas rester avec son plus gros défaux sur sa faim. Mais il attendis quelque instein avant de revenir sur le sujet de sa pharse non achever. Il préféra avant tout s'assoir d'abord. Et lui demander son prénom. Il préférais parler avec quelqu'un en sachent d'abord comme elle s'appeller. Malgré que même quand il connaitra son prénom. Il risque de l'appeller "Mademoiselle", ou "demoiselle." Un petit surnom qu'il aime donner au jeune fille. D'ailleurs, maintenant qu'il était poser assez, et que le dangé était écarté. Il pu enfin regarder cette créature de plus prés.

Il fallais reconnaitre, cheveux long noir. Jupe, chemiser blanc à décolté et cravatte. Cette demoiselle n'était plus que charmante. Yami devais le reconnaitre. Puis il plongea ses yeux dans les siens alors que la demoiselle lui diser comment elle s'appeller. Il pu voir alors, qu'il avais presque les mêmes yeux tout les deux. A part que lui, avais de plus gros yeux, et violet plus fonçé:


Spoiler:
 

Puis, il sourie à nouveau quand elle lui disa qu'elle accepter à la condition qu'il face de même. Car elle n'avais que dix neuf ans. Sa fessais déjà trois poing en commun avec cette jeune fille. Les pharse inachevers, les yeux violet et leur âge. Il risqué de bien s'entendre avec la demoiselle. En tous cas, s'était bien partie. Yami rester très silencieux quand elle lui parler. Il avais un regard sur de lui comme son habitude. Quand elle termina, le jeune égyptien ouvris sa bouche pour prononçé:

" Très bien Jia-Li. J'adore mangé chinois. Parcontre, me mes pas des baguettes dans les mains. Car tu risque d'être plier de rire, à la fasson que j'essaye de me débrouiller pour attraper des alliments avec les baguettes. Je suis assez malhadroit avec ces baguettes."

Dit-il en essayent de faire une petite note d'humour. Mais il se douter bien que s'était raté. Il n'était pas du tout douée pour faire de l'humour. Il continuer de la regarder en clinotant de temps en temps ses yeux.

" J'ai également dix neuf ans, et je suis content que tu as accepter de me tutoyer. Sa me donner l'imprésion d'être vieux. Parcontre, moi sa me fait bizarre de te tutoyer. J'ai l'imprésion de me faire peuvre de manque de respect à ton égard. On ma toujours appris de vouvoyer les gens qu'on connaiser pas assez."

Oui, si son père était là. Il se ferrais taper sur les doigts. Vouvoyer était important pour la famille. Les cidadents, en égypte vouvoyer toujours le pharaon. Au temps des pharaons. Autremendis, Yami avais l'obligation de vouvoyer chaque personne. Certe, personne était le pharaon. Mais depuis son plus jeune âge il as était éduqué avec ses traditions. Et depuis que ses parents son mort leur d'un affreux meutre. Yami est encore plus attacher à ses traditions temps important pour ses parents. Mais il s'avais aussi que temps que s'était la personne qui lui dit de le tutoyer. Son père si il serais là, ne dirais rien. Vu qu'on lui as donner l'autorisation. Yami tourna alors sa tête vers sa gauche, ou il avais un miroir. Il regarda le passement neutre qu'elle lui avais mis.

Il ne savais plus quoi dire, il n'était pas fort en conversation. Il n'était pas du tout douer. Ah ! Oui, la pharse inachever ou la demoiselle voulais savoir la suite. Quand Yami se rappella de cela, il fit les gros yeux l'air de dire: "Ah oui c'est vrais.." Il tourna sa tête vers la demoiselle et fini par dire:

"Pour se qu'il sagie de se que je diser tout à l'heure. Je pense que tu doie bien te doutée de se qu'il sais passé. Je suis pas du genre à me laisser faire. J'aime pas se genre de personne. Se qui m'énerve c'est qu'il s'attaque au plus faible! Et sa m'énerve. Normalement j'aime pas me baguarrée avec les gens. Je m'amuse plus à leur faire jouer à dés jeu bizarre. Dés joue ou les ner, et le mental son à rude épreuve. Pour les faire craqué et qu'il parte de leur pleingrés. Dés fois sa ne marche pas, et je suis oubligée d'utiliser la violance. Mais j'essaye de laisser la violence en dernière recoure."

Oh, il n'avais jamais parler autant depuis des années. Sa lui fessais bizarre, mais bon elle était interraiser à qu'il finise sa pharse de tout à l'heure. Il la fini. Il avais simplement peur, qu'elle le juge tros vite, et qu'elle en juge que c'est un gas qui aime parler que de sa personne. Alors que c'est faux, Yami essaye de faire toujours passé les autres avant lui. Même les gens qu'il connais pas depuis très lontemps. Il aller reparler mais un serveur arrivea. Il avais l'air de connaitre Yami:

- Hey, Yami quesque tu fait ici? Tu bosse pas?

Yami tourna sa tête pour regarder son colègue c'est alors qu'une petite conversation s'engagea:

" Oh, eu. Non, c'est mon jour de repos."
- A ok, je te serre comme d'hab?
" Oui, tu le sais maintenant se que je prend." Yami se tourna vers la demoiselle il la regarda gentiment, puis il dit de sa voix grave et masculine: "Puis-je t'offrire quelque chose?"

Oui, il l'avais sauver et il voulais lui payer un truc. S'était plus fort que lui, il aimer faire les choses pour les autres. Long l'idée qu'il la dragué. Et si il le fait, il le fait sans le savoir. Il ne sais pas dragué. Et puis, il se dit toujours qui pourais l'aimer?C'est vrais, il est très solitaire, il n'est pas bavard. Et il aime le dangé. Enfin, il ne préférais pas chercher son grand t'amour, il pensa que si un jour il devais aimer ou être aimer. Le destin lui envoyera un signe. Qui sais. Bref le serveur poursuivie ensuite la conversation:

- Mais c'est que tu est accompagné d'une charmante demoiselle. Hey, bien jouer le coup, je la sauve pour être en companie de cette beauté. Yami coquin.

Dit-il en lui fessais un clin d'oeil. Se qui mis très mal à l'aise Yami. S'était pas du tout son intention. Jamais il l'avais sauver pour juste être à coté d'elle. D'ailleurs, il était arriver après elle. Et il ne l'avais même pas vu, tros occupé à être dans ses pensers et regarder l'exterrieur. Alors s'était pas du tout pour être à coté d'elle. Yami rougisa vialement, géner fessais des petit bruit du genre; "Gnnn.." Il était vraiment pas à l'aise.

- Ton astuce de drague, peut marcher. C'est vrais, quoi de plus beau qu'un courageux mec sauve une nana super jolie. Et si elle serais tomber à l'épaume tu aurais fait du bouche à bouche et tu aurais pu avoir ses lèvres contres l..

Yami beaucoup tros gêner, qu'il dise tout ses fause inttention à son égard. Il se leva et poussa le serveurs à aller prendre nos commande:

" Sa sufie tu est ridicule. Je sais pas dragué, et.. et même. Je la drague pas. Et je les pas sauver pour l'avoir dans ma poche. Va plutôt nous prendre nos commande."
- Ok ok, je vous laisse oh Yami je te la piquerais pas.

Yami rougisa encore, alors que le serveur était au éclas de rire. Il adorais taquiner Yami. Et il s'avais qu'il était mal à laise à se genre de conversation, et le voir rougir et gêner. Ne fessais que rire son colègue. Yami alla se rassoire à sa place, puis il jeta un petit regard timide à la demoiselle:

" Il.. Il me charie.. Il aime bien me taquiner, je travaille ici pour me faire un peu d'argent.."

Il pris doucement le menu, il l'ouvris et fait genre de lire se qu'il avais pour cacher ses rougeurs sur ses joues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sid-groupe-fan.forumdediscussions.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jour de repos. [ PV: Jia-Li + Une personne si elle veut se joindre à nous. ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jour de repos. [ PV: Jia-Li + Une personne si elle veut se joindre à nous. ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour de repos [PV Jordan]
» Jour de repos [ PV Swann ]
» Jeux Olympiques : Jour 10, Repos et Tartiflette géante ! [libre]
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» Parce que tout le monde pardonne un jour ... {Zelena & les habitants qui souhaitent se joindre à nous}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paradise Host Club :: Quand on arrive en ville... ♫ :: Happy Road :: Superette Mac Do-
Sauter vers: